Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Bandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
APE du Lycée Saint-Louis

Information Nouveaux Parents

Comment se loger ?

Pour les élèves non parisiens, le logement est un problème complexe : il n’y a que très peu de places en internat et en foyer, les locations dans le quartier sont chères et pas toujours de bonne qualité.  Il faut chercher le plus tôt possible pour avoir le choix, même si le marché du logement pour étudiant demeure assez actif en juillet.  Nous vous renvoyons sur notre dossier logement qui vous présente pistes et conseils.

Il y a tous les ans 10 000 candidats à Saint-Louis et parallèlement 6 000 demandes d’internat. Rappelons que les Parisiens représentent 25% environ des élèves. Les autres doivent trouver un logement…  Pour simplifier, il y a 150 places pour les 1ères années en internat pour environ 40 fois plus de demandes, ainsi que des places dans les foyers (en général catholiques ou protestants).  Les résidences universitaires publique (le CROUS) ne sont pas ouvertes aux étudiants de classe prépa ; quant aux résidences privées, elles sont localisées un peu loin du lycée.  Sinon il faut chercher dans le parc locatif privé pour loger seul ou en colocation avec un(e) autre « préparationnaire ».

L’Association de Parents d’Élèves organise au mois de juin une  journée des logements : l’adhésion à l’APE permet de bénéficier d'un fichier logements, qui consiste en une liste de logements sans intermédiaires que nous remettons à jour tout l’été en fonction des départs d’étudiants qui intègrent une école.

Se nourrir à Saint-Louis

Le lycée est pourvu d’une cantine qui accueille le midi tous les élèves qui sont inscrit (la grande majorité des étudiants).  Le soir, elle n’est ouverte qu’aux internes et aux internes-externés.  Un nombre non négligeable d’élèves doit donc, soit aller dans un restaurant universitaire, soit se faire à manger.  Lorsque l’élève rentre chez lui tous les week-ends, il n’est pas rare qu’un parent attentif prépare les repas du soir de la semaine qu’il emportera le dimanche soir avec lui…

La cantine n’est pas ouverte le samedi midi, le samedi soir et le dimanche soir, et c’est aussi la période ou les « resto-u » sont fermés.  Il faut donc écumer les commerces du quartier pour s’acheter de quoi manger.  En rappelant aux étudiants qu’un sandwich n’est pas un régime compatible avec la charge de travail de la prépa !

La santé à Saint-Louis

Bon à savoir : nos enfants sont en de bonnes mains.  En cas de "bobo", maladie ou de vague à l'âme, deux infirmières se relaient 6 jours sur 7 au lycée à partir de 7h45 et permettent de prendre rendez-vous avec des praticiens (médecin généraliste ou spécialiste, dentiste ou autre) qui pratiquent dans le quartier.  Le gros intérêt, c’est de pouvoir prendre un rendez-vous en tenant compte des contraintes horaires des étudiants.  Un médecin généraliste assure une permanence chaque mercredi après-midi au sein du lycée.  Un autre médecin reçoit plus spécifiquement les internes et les internes-externés deux fois par semaine au lycée ainsi que dans son cabinet (à 360 m du lycée).

Un accès impossible aux élèves en fauteuil roulant - Même si le lycée a été rénové en 1996, la structure reste ancienne et les bâtiments présentent de nombreux escaliers sur six étages.  Cela ne lui permet malheureusement pas d’accueillir des élèves en fauteuil roulant.

 

Le sport à Saint-Louis

Un double avantage à Saint-Louis :

  •  Il y a deux heures hebdomadaires de sport obligatoires, inscrites à l'emploi du temps (certains établissement escamotent ces heures de sport, alors qu'une bonne hygiène de vie est indispensable pour réussir sa prépa). Cela se passe dans les gymnases du lycée, dans une des cours ou bien dans le jardin du Luxembourg tout proche.
  • Il existe par ailleurs une association sportive très dynamique dirigée par un professeur d’EPS.  L’association dispose d’équipements pour pratiquer près de 15 disciplines : ping-pong, tennis, musculation, "ultimate", piscine en dehors du lycée, …

Pour ceux qui ne connaissent pas le nom, "l’ultimate", c’est ce jeu qui se joue avec un disque de plastique (frisbee) que l’on lance en le faisant tourner sur lui-même.  Les élèves de Saint-Louis en sont très friands et les compétitions inter-classes sont acharnées et mémorables.

 

La culture à Saint-Louis

Le rythme intense des études n’empêche pas que les élèves puissent s’aérer l’esprit !

  • Les élèves qui jouent d’un instrument de musique peuvent s’inscrire à l’orchestre des lycéens.  Celui régale ses condisciple de concerts.
  • Un ciné-club permet de dialoguer avec un invité après le visionnage d’un film.
  • Une association culturelle gérée par les étudiants offre des places de spectacles à prix compétitifs.  C’est un moyen pour les élèves non parisiens (les Parisiens aussi, bien entendu) de découvrir les grandes salles de théâtre de la capitale.
  • Des conférences scientifiques présentées par des chercheurs de renom sont organisées trois à quatre fois dans l’année par l’APE.  Le but de ces conférences, à l'attention des étudiants du Lycée Saint-Louis, est de les éveiller à la démarche de la recherche scientifique tout en leur offrant des perspectives nouvelles sur le TIPE ( travail d'initiative personnelle encadré) qu'ils ont à mener.
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus